Good For You, Good For Africa

Depuis 2014, nos produits sont certifiés 100% biologiques suivant le référentiel "Ecocert Organic Standard" (EOS) par Ecocert France SA.

Vertus de notre Pulpe déshydratée de Baobab

Notre pulpe déshydratée de baobab est surtout utilisée dans l’alimentation. Mais elle trouve également emploi comme fébrifuge, antalgique, anti-diarrhéique et dans le traitement de la variole et de la rougeole.

Selon le Centre international des cultures sous-exploitées de l’Université de Southampton (sud de la Grande-Bretagne), le pain de singe serait «un fruit de l’avenir», car riche en vitamines C, B1, B2 et regorgeant d’antioxydants. Des scientifiques avancent même qu’il recèle jusqu’à dix fois plus de vitamine C que les oranges et davantage de calcium qu’un verre de lait. Le fruit de baobab est donc reconnu pour sa teneur élevée en acide ascorbique (vitamine C); en particulier, 100 grammes de pulpe contiennent mg jusqu’à 300 de vitamine C. L’acide ascorbique est très important en tant qu’élément nutritionnel ou en tant que complément alimentaire pour son action anti scorbutique et reste indispensable pour les personnes qui consomment peu de fruits et de légumes. Son action antioxydante est très puissante pour combattre l’action néfaste des radicaux libres.

Parce que c’est l’antioxydant le plus efficace de la classe hydrophile; d’ailleurs, il participe à plusieurs processus métaboliques essentiels, comme la production de collagène, la biosynthèse des tissus conjonctifs et des neurotransmetteurs, des hormones (stéroïdes), l’acide ascorbique augmente l’assimilation et la biodisponibilité du calcium et du fer. Il est reconnu comme agent préventif de plusieurs maladies dégénératives, comme la cataracte, les risques cardiovasculaires, l’artériosclérose. Du fait de sa teneur équilibrée en anti-oxydants hydrophiles (vitamine C, flavonoïdes) et lipophiles (bêta carotène, acide alpha linolénique), la pulpe du fruit de baobab est un véritable antioxydant global. Cette teneur protège donc des attaques des radicaux libres toutes les structures cellulaires.

En mesurant les scores antioxydants par la mesure ORAC de plusieurs fruits, la pulpe de Baobab est 4 fois plus puissante qu’un kiwi, 10 fois plus qu’une orange 15 fois plus qu’une pomme. La pulpe de Baobab possède également des propriétés anti-inflammatoires, antalgiques et antipyrétiques notables : en effet, 500 mg/kg de pulpe de fruit ont une activité anti-inflammatoire comparable à 15 mg/kg de phénylbutazone (un anti-inflammatoire longtemps considéré comme référence) ou 50 mg/kg d’aspirine. Comme d’autre part, elle contient de l’adansonine, un alcaloïde antidote naturel de la strophantine elle sert quelquefois à décontaminer les viandes provenant d’animaux tués à la chasse.


Quelques Images